Michael Ostrove co-dirige le groupe Arbitrage International pour la firme.

Membre des barreaux de Paris et de New York, il a plus de vingt-cinq ans d'expérience dans la gestion des différends en matière de commerce international, d'arbitrage d'investissements et de droit international public, ainsi que des contentieux internes, principalement liés à l’exécution et à l'annulation des sentences arbitrales.

Michael a représenté des clients dans de nombreuses procédures arbitrales, contentieuses et de médiation, en anglais et en français, administrées par la CCI, la LCIA, la CPA, le CIRDI, ainsi que des arbitrages ad hoc conduits sous l’égide du règlement d'arbitrage de la CNUDCI et de l'Acte uniforme sur le droit de l'arbitrage de l'OHADA. Il a également une grande expérience en matière d'enquêtes sur la corruption, conseillant à la fois des sociétés multinationales et des autorités gouvernementales.

Michael est intervenu dans plusieurs différends dans le cadre de traités d'investissement, aussi bien du côté des Etats que de celui des investisseurs. Ses dossiers en matière d’investissements et d’arbitrage commercial concernent divers secteurs, notamment l’exploitation minière, le pétrole et le gaz (en amont et en aval), les produits pharmaceutiques, l’agriculture, les télécommunications et la distribution. Son expérience en contentieux couvre un large éventail de sujets traités devant les tribunaux américains et français, d'autres juridictions nationales, ainsi que devant la Cour Internationale de Justice et la Cour de Justice de l’Union Européenne.

Michael enseigne l'arbitrage international dans le Masters 2 de Droit International Economique à l'Université de Paris II, et il est l'un des rédacteurs de l’ouvrage Choice of Venue in International Arbitration (OUP, 2014). Il donne des conférences et publie fréquemment sur le droit international des investissements, et il est régulièrement cité comme un praticien de premier plan par la presse spécialisée.

Michael est répertorié par le guide Chambers Global, qui note qu'il est décrit par ses clients comme "remarquable". Chambers indique également que Michael est "soucieux des détails, minutieux et percutant dans ses plaidoiries". Michael a été sélectionné dans la prestigieuse liste des "Thought Leaders" du Who's Who Legal pour l'arbitrage international, et le Who's Who Legal France indique qu'il "est considéré comme un 'grand avocat'" et qu'il "est loué pour ses conseils 'mesurés et remarquablement précis' aux clients". En juillet 2020, Jeune Afrique a classé Michael pour la quatrième année consécutive parmi les avocats les plus influents travaillant en Afrique francophone – l'un des rares spécialistes de l'arbitrage sur leur liste.