Ophélie Divoy concentre son activité en arbitrage international commercial, d'investissement, ainsi que dans les procédures contentieuses liées à l'arbitrage et impliquant des problématiques de droit international privé.

Ophélie Divoy, avocate au barreau de Paris, est diplômée de l’ESSEC Business School (Programme Grande Ecole, 2012), de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Master Droit des Affaires, 2011), et de l’Université d’Oxford (LLM, 2013). Elle a rejoint l’équipe d’arbitrage international de DLA Piper en 2014. Elle possède une vaste expérience en arbitrage commercial international ainsi qu’en arbitrage d’investissement, notamment sous l’égide des règles de la CCI, de la CNUDCI, du CIRDI, mais aussi de la CCJA ou encore de l’AFSA.

Elle intervient comme conseil dans des litiges en lien avec des secteurs d’activités variés, notamment l’énergie, les télécommunications, la défense et les sciences de la vie. Elle a notamment développé une expertise spécifique des litiges industriels et pharmaceutiques complexes et des litiges de contentieux des affaires (post-acquisition ou relatifs à des pactes d’actionnaires), ainsi que des litiges impliquant des questions de droit OHADA.

Ophélie a également une grande expérience du contentieux para-arbitral, et intervient fréquemment devant les juridictions françaises à l’occasion de recours en annulation de sentences arbitrales, et devant les juridictions françaises et étrangères (notamment de l’espace OHADA) en lien avec la reconnaissance et l’exécution de sentences arbitrales.

Ophélie parle couramment français, anglais et espagnol et exerce dans ces trois langues. Elle a notamment été détachée au sein du bureau de Lima (Pérou) de DLA Piper pendant plusieurs mois en 2019. Ophélie enseigne, intervient et publie régulièrement sur des sujets liés à l’arbitrage, en France et à l’étranger. Enfin, Ophélie contribue activement à l’activité pro bono du cabinet. Elle a notamment accompagné à de nombreuses reprises le Haut Comité des Réfugiés des Nations Unies pour le règlement de différends, notamment sur le continent africain. Ophélie a été récemment distinguée par le classement Best Lawyers 2022 dans la catégorie « Ones to Watch » en Arbitrage et Médiation.