Camille François intervient principalement en droit français et européen de la concurrence, tant en antitrust qu'en contrôle des concentrations.