|

Ajouter un favori pour commencer

Philippe Danesi

Partner

Country Managing Partner, France

Head of Employment, France

Philippe Danesi is extremely reactive and technically sharp. He always goes beyond his lawyer’s role by providing strategic advice. He is very clever.
Client, The Legal 500 EMEA 2021
A propos

Philippe Danesi assiste ses clients tant nationaux qu’internationaux sur tous les aspects du droit du travail et de la sécurité sociale, notamment sur les aspects sociaux d'opérations de restructuration complexes et les litiges connexes.

Il a une connaissance approfondie des questions relatives au temps de travail et aux risques psychologiques liés au travail. Son expertise se concentre particulièrement sur les secteurs des nouvelles technologies, des sciences de la vie ainsi que de l'aviation et des transports. 

Philippe a une expérience significative en matière de négociation et de mise en œuvre de plans sociaux, d'externalisation, de transferts d'entreprises, d'intégration post-fusion-acquisition, de plans de départ collectifs ainsi qu’en matière d'accords de performance collective. Il a également une expertise reconnue de la négociation et la mise en œuvre de stratégies relatives aux accords sur les temps de travail et aux accords collectifs, ainsi que pour la négociation et la mise en place de comités d'entreprise européens.

Il assiste ses clients dans les situations de crise et à l’occasion de litiges collectifs qui en découlent. Il intervient également dans le suivi des négociations collectives et stratégiques avec les représentants des syndicats de salariés et les autorités gouvernementales. Il représente ses clients pour les contentieux devant les Prud’hommes, les juridictions françaises civiles, pénales et administratives.

Il conseille également ses clients sur la structuration complexe d'organisations de représentation du personnel, les questions de protection des données, les dénonciations/lanceurs d’alerte et les enquêtes internes, ainsi que sur la négociation de sortie des dirigeants et des mandataires sociaux.

Philippe a récemment conseillé un leader mondial de la livraison express, de la messagerie et du transport maritime. Il a accompagné cette société dans plusieurs restructurations importantes impliquant des transformations et des licenciements collectifs visant à sauvegarder sa compétitivité. Il est intervenu à chaque étape des restructurations, y compris pour la préparation, l'annonce et l’exécution globale des projets, la communication interne et externe, les relations avec l'administration française du travail, les procédures avec les représentants des employés, ainsi que sur la négociation avec les syndicats.

Il a récemment accompagné un acteur clé du secteur de l'e-mobilité et de la « gig economy » en France allant de sa création jusqu'à son expansion sur le marché de l'UE, y compris pour des questions fiscales, corporate et réglementaires.

Philippe dirige l'équipe droit social de DLA Piper en France depuis 2015. Il a été élu membre de « l’international Board » en 2020, il a assuré ces fonctions jusqu'à sa nomination en tant que Managing Partner France en novembre 2021. Il a un intérêt particulier pour les dossiers ESG et assiste un nombre croissant de clients dans ce domaine, notamment sur les aspects sociaux.

Philippe intervient régulièrement lors de conférences et séminaires sur des questions de droit social.

Professional QualificationsAvocat inscrit au barreau de Paris

EXPÉRIENCE

Philippe a accompagné divers clients tels que:

  • Une entreprise américaine et compagnie aérienne leader mondial du transport international, de la messagerie et du transport maritime dans le cadre de plusieurs restructurations impliquant notamment des transformations et licenciements collectifs visant à sauvegarder sa compétitivité. Il est intervenu à chaque étape des restructurations, y compris pour la préparation, l'annonce et l’exécution globale des projets, la communication interne et externe, les relations avec l'administration française du travail, les procédures avec les représentants du personnel ainsi que sur la négociation avec les syndicats.
  • Une société pharmaceutique américaine de premier plan distribuant des dispositifs médicaux (avec plus de 9 000 employés dans le monde) sur l'intégration, la conception organisationnelle et le plan social associé à la suite de l'acquisition d'un groupe de santé majeur en Europe contrôlé et géré par des entités juridiques et des dirigeants basés en France. Cette intervention consistait en outre en la consultation de multiples instances représentatives du personnel sur les aspects économiques, opérationnels et sociaux du projet.
  • Un acteur clé du secteur de l'e-mobilité et de la « gig economy » en France sur une série de questions, allant de sa création jusqu'à son expansion sur le marché de l'UE, y compris sur les questions fiscales, corporate et réglementaires.
  • Une société américaine devant différentes juridictions pour des plaintes de co-emploi/fraude s'élevant à plus de 80 millions d'euros et concernant plus de 550 employés. Toutes les plaintes ont été rejetées en première instance ou en appel.
  • Plusieurs entreprises dans le cadre d'enquêtes à la suite de plaintes et dénonciations pour harcèlement et discrimination.
  • Une multinationale dans le secteur des nouvelles technologies sur la restructuration de son équipe de vente en France. Il s'agissait de répondre aux conséquences de la crise sanitaire COVID-19 sur l'évolution des habitudes de consommation, aux nouveaux concurrents et au lancement d'un nouveau secteur d'activité. Cette opération devait avoir lieu simultanément et être identique à celles effectuées par le client dans d’autres pays, notamment du Common law, ce qui exigeait un haut niveau de réactivité.
  • Une société de gestion de projet, d'ingénierie et de construction dans le secteur de l'énergie sur un litige important. Les plaignants étaient composés de deux syndicats ainsi que du comité d'entreprise (CSE). Les questions portaient sur les facteurs de risques psychosociaux et de suicides, l'évaluation et le plan d'action, le service médical au travail, les heures de travail et les heures supplémentaires, la négociation de la convention collective ainsi que sur une demande de dommages et intérêts de 600 000 euros.
  • Une grande entreprise d'emballage métallique dans le cadre de sa restructuration. Celle-ci impliquait la fermeture progressive d'un site, la mise en œuvre d'un plan social et un redéploiement de sa production sur d'autres sites.
 
Langues
  • Anglais
  • Français
Formation
  • Université Paris XII Paris-Diderot, Master II (DESS) en droit des affaires
  • Diplôme de spécialisation en droit du travail

Distinctions

Distinctions équipe employment France

  • Tier 2, Legal 500 EMEA 2022

Distinctions individuelles

  • Best Lawyers– Employment Law – 2022-23
  • Band 4, Employment, France, Chambers Europe depuis plus de 20 ans
  • DLA Piper reconnu dans le palmarès des Meilleurs Cabinets d’Avocats [Best law firms] 2022, Le Point, France

Publications

Activités et affiliations

  • Membre de AvoSial (Avocats d’entreprise en droit social), un syndicat constitué d’avocats en droit social avec plus de 500 membres
  • Philippe Danesi a été élu membre de « l’international Board » en 2020, il a assuré ces fonctions jusqu'à sa nomination en tant que Managing Partner France en novembre 2021. 

Se connecter